Ressources Urbaines est une coopérative genevoise d’artistes, artisans, créateurs, créatrices et associations culturelles. Elle a pour objectif de constituer progressivement sur tout le territoire cantonal un réseau de lieux dédiés aux pratiques artistiques et culturelles, par le biais de conventions de mise à disposition temporaires, de contrats de bail et la construction de nouveaux espaces. La coopérative mène un travail d’investigation foncière et entreprend des démarches auprès de propriétaire privés et des pouvoirs publics pour obtenir des bâtiments lui permettant de proposer à ses coopérant-e-s des espaces de travail, d’échange et de diffusion aux prix les plus abordables possibles.

Forte de l’expérience de ses fondateurs, actifs sur la scène culturelle genevoise depuis 20 ans, Ressources Urbaines avec plus de 200 coopérant-e-s est devenue une interlocutrice de poids. Elle se met au service des artistes et des acteurs-trices culturel-le-s pour que soient pris en considération leurs besoins d’espaces de travail et de diffusion et que soit reconnu leur apport au processus de fabrication de la ville. Dans une démarche volontariste, elle fabrique directement avec les artistes les lieux dont ils ont besoin.

La coopérative mène de front de nombreux projets sur des temporalités diverses et selon des modalités contractuelles variées.

Elle expérimente, depuis juillet 2017, la transformation de l’ancienne manufacture Stern Frères, située au 3 Sentier des Saules dans le quartier de la Jonction, en un laboratoire pour la création et l’innovation culturelle et sociale. Au bénéfice d’un contrat de bail temporaire avec la CODHA et la Cigue, la coopérative a relevé le défi d’organiser l’installation de 120 personnes et la signature de 62 contrats de bail de sous-location en quelques mois. De nombreux artistes, artisans, créateurs-trices et associations culturelles – mais également des entrepreneurs, grâce à un partenariat avec la Chambre d’économie sociale et solidaire –, y développent ou poursuivent leurs activités sur une surface utile de 2000 m2. En plus d’une quarantaine d’ateliers d’artistes et de créateurs, on y trouve une microbrasserie, un centre de bricolage autonome, une épicerie participative, un espace de soins et de thérapies alternatives, une société de production de films, un espace de répétition pour les arts de la scène, des associations pour la promotion de l’expression chez les enfants, un studio photo, un espace de coworking, un centre autogéré d’activités militantes, une association d’urbanisme participatif, une salle de cinéma d’art et d’essai, un espace d’expérimentation autour de l’architecture, un commun, un espace culturel polyvalent, ainsi que le secrétariat de Ressources Urbaines. Il s’agit d’un projet phare pour la coopérative à travers lequel elle revisite les processus d’expérimentations urbaines qui fleurissaient dans la région entre 1970 et 1990.

Ressources Urbaines bénéficie d’une convention de mise à disposition pour un bâtiment de l’Etat au 76 Route des Acacias depuis mai 2016. Au rez-de-chaussée, elle met à disposition de ses membres ou de tiers deux «communs», une grande salle de 92 m2 et une plus petite de 35 m2. Ces espaces permettent d’organiser des événements, des expositions, des performances, des conférences, des réunions de travail, des workshops, des ateliers pour enfants ou de développer des projets de recherche. A l’étage, un grand espace de 100 mpropose depuis peu des places de travail pour une dizaine de membres.

Depuis juillet 2016, Ressources Urbaines gère des locaux d’une surface totale de 194 m2, mis à disposition par la Ville de Genève au 19 chemin Château-Bloc. Par le biais d’un bail conclu avec la Société coopérative d’habitation Genève, elle exploite également, depuis août 2018, une surface de travail de 365 m2, en semi sous-sol à la cité Vieusseux.

Grâce à un contrat de mise à disposition signé en 2018 avec la Fondation pour les terrains industriels (FTI), la coopérative propose à ses membres, collectifs et associations, l’utilisation ponctuelle de deux wagons de marchandise de 33 m2 chacun situés à la rue Blavignac, pour y organiser des événements culturels et festifs.

En juillet 2018, Ressources Urbaines a signé avec la FPLC (Fondation pour la promotion du logement bon marché et de l’habitat coopératif) un contrat de mise à disposition d’un terrain nu de 2000 m2 à l’avenue Cardinal-Mermillod. Elle est en train de défricher et végétaliser le terrain pour le transformer progressivement en espace public, proposant des activités ouvertes sur le quartier. Les travaux ont démarré au mois de mai 2018 avec le lancement d’un chantier participatif et la mise en place de plusieurs bacs de jardinage. L’aménagement est réalisé par les membres de la coopérative, en étroite collaboration avec Largescalestudio, une plateforme pluridisciplinaire d’échange et de développement de projets d’urbanisme participatif.

La coopérative travaille sur un projet de construction de 3 pavillons contenant chacun 3 ateliers de 35 m2 (soit 9 ateliers au total) au cœur du nouvel écoquartier Les Vergers à Meyrin. 6 de ces ateliers seront attribués à des artistes ou des artisans, les 3 autres à des collectifs ou des associations organisant des cours publics. Le projet est mené en collaboration avec la Ville de Meyrin depuis 2013.

 

 

 

Ressources Urbaines a bénéficié du soutien de la FPLCE pour le dépôt de garantie de loyer du bâtiment du 3 Sentier des Saules ainsi que pour une partie des travaux de réaménagement du 1er étage qui était insalubre. Les travaux entrepris – chauffage, cloisonnement et peinture – ont permis d’éviter un pont froid dans le bâtiment et d’y développer un espace de répétition pour les arts de la scène, un studio photo, un commun et un espace culturel polyvalent.

La coopérative a été soutenue pour les études préalables puis la construction d’un escalier de secours au bâtiment du 76 route des Acacias, rendant ainsi possible l’utilisation du 1er étage, précédemment  inutilisé car ses voies de fuite n’étaient plus aux normes. Ces travaux ont permis la mise à disposition d’un espace de travail partagé de plus de 100 m2 aux membres de la coopérative. D’autres travaux d’aménagements intérieurs au rez-de-chaussée ont permis une amélioration substantielle des espaces.

La FPLCE a assuré l’achat de parts sociales pour garantir le bail d’un atelier en semi sous-sol et d’un dépôt à la cité Vieusseux. Elle a également financé une partie des travaux d’aménagement intérieurs.

La Fondation a octroyé une subvention en 2017 à la coopérative afin que celle-ci puisse développer et amener jusqu’à une demande d’autorisation de construire un projet d’édification de 3 pavillons, contenant chacun 3 ateliers d’artistes, dans le quartier des Vergers à Meyrin.

RESSOURCES URBAINES
info@ressources-urbaines.ch
http://ressources-urbaines.ch